dans

9 signes que ce n’est pas le rhume, mais une maladie plus grave

Les médecins, Melisa Lai Becker de Cambridge Health Alliance et Stella Safo, spécialisée dans les maladies infectieuses, expliquent comment savoir si vous avez le rhume ou d’autres maladies bien plus graves notamment, la grippe, l’angine, la méningite, streptococcique etc.

Puisqu’on connais probablement les signes d’un rhume qui sont généralement l’écoulement nasal, la fatigue, la fièvre, la congestion ou encore l’éternuement, il est difficile de différencier vraiment s’il s’agit réellement d’un rhume ou quelque chose d’autre de plus grave qu’il importe de porter une attention particulière.

Pour vous aider à bien identifier la maladie dont vous souffrez réellement, découvrez 9 signes qui indiquent que ce que vous avez est plus grave qu’un rhume.

1- Des symptômes qui durent plus de 4 jours

D’abord une gorge irritée, ensuite une congestion puis un écoulement, derrière lequel s’en suit une toux, le rhume a tendance à disparaître tout seul en trois à quatre jours, explique Melisa Lai.

Pour le docteur, bien que l’écoulement nasal et la toux puissent persister après 4 jours, la plupart des symptômes de la maladie de rhume de tête devraient disparaître après quatre jours.

Si les symptômes durent plus longtemps, il est possible que vous ayez quelque chose de plus inquiétant, comme la grippe ou la mononucléose, si non, «avec un rhume, vous vous sentez finalement bien après quelques jours de repos, d’hydratation et de Kleenex», dit-elle. Pour être sûr, prenez rendez-vous avec votre médecin.

2- Vous revenez d’un long voyage

Si vous attrapez ce que vous pensez être un rhume après être revenu d’un long voyage, mettez cette information à disposition de votre médecin lui permet d’effectuer un diagnostique éclairé.

Pendant le voyage, vous pourriez attraper une infection que votre médecin n’aurait peut-être pas envisagé s’il n’a pas eu vent de votre long voyage, explique Stella Safo. Il est important de consulter un médecin si vous présentez des symptômes après votre retour d’un voyage à l’étranger.

3- Vous présentez une forte fièvre

Peut-on avoir de la fièvre pendant un rhume ? Même si la question reste délicate, il est tout à fait possible de présenter une légère fièvre pendant que vous êtes enrhumé. Bien que ça soit possible, il n’est pas courant, en particulier les fortes fièvres.

Parlant de fièvre forte, si vous avez une fièvre égale ou supérieure à 101 degrés Fahrenheit, cela pourrait être un signe d’angine streptococcique, explique le Dr Lai Becker. La plupart des patients atteints de streptocoque développent une forte fièvre dans les premiers jours de la maladie, alors méfiez-vous des pics soudains de température.

Notons que l’angine streptococcique est une maladie qu’il importe de distinguer d’un rhume banal, car, «non traité, il peut provoquer un rhumatisme articulaire aigu et entraîner de graves problèmes cardiaques», informe le Dr Lai.

4- Vous présentez une fièvre légère depuis des jours

Même si votre fièvre n’est pas particulièrement élevée, avoir une fièvre légère pendant plusieurs jours consécutifs pourrait être un signe que votre corps essaie de combattre plus qu’un rhume, explique le Dr Lai Becker.

Une fièvre constante peut signifier que vous avez réellement la grippe ou la mononucléose, alors, soyez diligent et informez votre médecin, même si votre fièvre ne semble pas très intense.

5- Vous avez des problèmes d’estomac

Avoir des nausées avec un rhume – ainsi que des vomissements et de la diarrhée – n’est pas typique, donc des symptômes comme ceux-ci pourraient signaler quelque chose de plus grave, comme la grippe.

Il est important de consulter rapidement un médecin si vous ressentez ces symptômes de manière constante, car ils peuvent vous causer d’autres ennuis comme la déshydratation, explique le Dr Mysore.

6- Vous ressentez des douleurs thoraciques ou des difficultés à respirer

Même si la toux est un symptôme normal d’un rhume, elle ne devrait pas être si grave au point d’aller provoque un essoufflement, une respiration sifflante ou des douleurs thoraciques, explique le Dr Mysore.

Ces symptômes ne doivent pas être ignorés, car des troubles respiratoires peuvent être un signe de bronchite ou de pneumonie, tandis que des douleurs thoraciques, une oppression et un essoufflement soudain peuvent signaler une embolie pulmonaire (un blocage de caillot sanguin dans les poumons).

Il est donc impératif de consulter un médecin lorsque ça devient inquiétant ou anormal ou bien inhabituel.

7- Vos symptômes sont localisés au même endroit

La location des symptômes, c’est-à-dire que vous les ressentez dans une zone spécifique, est signe d’une maladie qui dépasse le rhume, explique le Dr Safo.

Alors que les symptômes du rhume affectent tout le système respiratoire supérieur, d’autres maladies sont caractérisées par des symptômes intenses ressentis au même endroit.

Par exemple, le Dr Lai Becker souligne que la streptocoque provoque un mal de gorge si grave qu’il est difficile de manger, mais généralement ne provoque pas de douleur dans tout le corps. Les infections des sinus peuvent causer des maux de tête et même faire mal aux dents, et une infection de l’oreille causera généralement de la douleur et de la congestion dans une oreille, et la mononucléose peut causer des amygdales enflées.

8- Vous avez des courbatures

Un rhume régulier n’est pas une séance d’exercice physique intense, il ne devrait donc pas causer de courbatures et de douleurs partout. Si vous présentez l’un des ces signes, c’est sûr que vous avec probablement attrapé la grippe, qui, elle, peut provoquer des douleurs au niveau de vos muscles et sur tout votre corps.

Pour le Docteur Mysore, «avec la grippe, vous aurez l’impression d’être heurté par un camion». Le simple fait de sortir du lit, non seulement vous épuisera, vous sentirez vos muscles tendres et endoloris.

9- Il y a un modèle à vos symptômes

Il peut être difficile de distinguer les allergies d’un rhume, car elles présentent des symptômes similaires. Mais les allergies suivront souvent un modèle, dit le Dr Lai Becker.

Si vous remarquez que vos symptômes s’aggravent après avoir passé du temps à l’extérieur ou avec un animal de compagnie, ou s’ils ont tendance paraître selon certaines saisons, vous avez probablement des allergies. «J’avais un patient qui pensait qu’il était malade, mais la vraie histoire était qu’il était allergique à un chat», dit le Dr Lai Becker.

Pour identifier la cause exacte, gardez une trace de l’historique de vos symptômes et voyez si vous remarquez des tendances ; cela peut signifier que vous êtes allergique à quelque chose ou que vous avez des allergies saisonnières.

Pour conclure

Vous savez désormais comment identifier un rhume des autres maladies similaires plus graves. Si vous avez aimé, faites passer le mot en partageant pour les autres. Aussi, un J’aime pour notre page Facebook ferait plaisir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les 10 types d’orgasmes dont le corps féminin est capable, (et comment les atteindre)

7 raisons que consommer du raisin, c’est vivre en bonne santé