dans

Les 10 types d’orgasmes dont le corps féminin est capable, (et comment les atteindre)

📷 Castorly Stock (Pexels)

Même si atteindre l’orgasme à une femme ne signifie nécessairement pas que la femme est satisfaite, un organisme extrême est un bon début pour une partie qui promet. Chaque partenaire étant individuelle, il est important de connaître toutes les parties de la femme qui fait monter l’adrénaline.

On dit souvent que toucher le clitoris est le meilleur moyen d’amener une partenaire à l’orgasme. Mais, puisque vous ne portez toujours pas les mêmes chemises encore et encore et ne mangez pas les mêmes repas matin midi soir, il est temps d’élargir vos horizons sexuels en explorant les 10 différents types d’orgasmes dont le corps féminin est capable.

Avant de commencer, il est utile de comprendre ce qu’est réellement un orgasme. Résultant le plus souvent de la stimulation d’une zone érogène du corps, l’orgasme est un réflexe physique qui se produit lorsque les muscles se contractent pendant l’excitation sexuelle, puis se détendent suite à une série de contractions rythmiques.

Certains types d’orgasmes se concentrent uniquement sur le vagin ; d’autres vous permettent de ressentir une intensité terrifiante dans certains endroit du corps considérés comme des zones érogènes, d’où dégage une jouissance extrême. Si vous souhaitez allez plus loin dans vos envies sexuelles, explorons les 11 types d’orgasmes qui font voyager la partenaire.

1- Orgasme clitoridien

Le clitoris est le point idéal pour la plupart des femmes lorsqu’elles veulent éprouver le plaisir et la libération d’un orgasme. Mais alors que les orgasmes clitoridiens sont peut-être le type le plus accessible, ce petit bouton de bonheur principalement caché est hautement individualiste. Chaque femme préfère un type de contact différent à ce niveau pour atteindre l’apogée.

Le clitoris est une partie très sensible de l’anatomie d’une femme, composée de millions de terminaisons nerveuses similaires à celle du pénis. Le fait de le toucher, de le caresser ou de le lécher via une stimulation directe ou indirecte provoque une augmentation du flux sanguin vers la zone, rendant le clitoris engorgé et nécessitant une libération.

2- Orgasme du point G

Le point G d’une femme se trouve sur la paroi avant du vagin, à mi-chemin entre votre ouverture vaginale et le col de l’utérus. Le point G n’est pas visible d’un coup d’œil, mais vous pouvez généralement le ressentir. Pour ça, insérez un doigt dans le vagin de la partenaire et appuyez vers l’avant (en faisant un mouvement de va-et-vient).

Vous devriez détecter une zone légèrement bosselée ou striée. Appuyez doucement sur cet endroit et le caresser légèrement est ce que de nombreuses femmes font pour se préparer à un orgasme au point G.

Lorsque vous êtes sexuellement excité, le point G se remplit de sang et se gonfle. Le toucher d’une manière qui vous fait du bien avec les doigts, le pénis de votre partenaire ou un vibrateur peut déclencher ce que beaucoup de femmes décrivent comme une sorte de climax profondément intense et secoué.

3- Orgasme mixte

Si vous pouvez gérer deux, trois ou même quatre fois l’intensité et le plaisir d’un point O régulier, ce genre d’orgasme est fait pour vous. Un orgasme mixte est un point culminant qui se produit lorsque plus d’une zone érogène est stimulée en même temps.

La pénétration du point G avec le toucher du clitoris est une façon de ressentir l’orgasme explosif qui en résulte généralement. Mais cela pourrait aussi provenir de la pénétration vaginale avec la stimulation clitoridienne, mamelonnaire ou anale – ou tout cela simultanément. Plus il y a une stimulation, plus le flux sanguin se traduira, et plus l’orgasme est atteint.

4- Orgasme anal

Le sexe anal ou le jeu anal n’est pas la tasse de thé de toutes les femmes. Certains l’aiment et d’autres s’en moquent complètement. Mais si vous êtes dans la première catégorie (ou si vous ne l’avez jamais essayé auparavant et pensez que vous pourriez l’essayer un jour), dans ce cas, le sexe anal fait appel à l’orgasme anal.

Parce que l’anus et le rectum sont si proches du vagin et du clitoris – et sont reliés par un mince étirement de tissu appelé périnée – ils partagent bon nombre de même nerfs et muscles, y compris le muscle plancher pelvien, qui est très sensible pour de nombreuses femmes, et le stimuler peut déclencher un orgasme à la fois vaginal et anal.

Même si de nombreuses femmes éprouvent suffisamment du plaisir avec le sexe anal, il faut noter que ce type de sexe comporte des risques qu’il est important de prendre en compte avant de l’essayer. Le sexe sans risque doit être le principe pour vous et votre partenaire.

5- Orgasme de zone érogène vaginale profonde

Le clitoris et le point G ne sont pas les seuls boutons de plaisir sous la ceinture. Certaines femmes initiées et même certains chercheurs dans le domaine du sexe font savoir qu’il existe d’autres zones érogènes à l’intérieur du vagin, qui, lorsqu’elles sont touchées de la bonne manière, peuvent conduire à ce que l’on appelle collectivement un orgasme vaginal profond.

Parmi ces zones érogènes, on note d’abord le point A, situé sur la paroi avant (ou antérieure) en haute du vagin juste sous le col de l’utérus. Et ensuite le point O (pour l’orgasme), qui se trouve sur la paroi arrière du vagin, presque derrière le col de l’utérus.

6- Orgasme éjacule

Même si personne ne connaît vraiment le nombre exact de femmes qui éprouvent un orgasme éjacule, l’éjaculation féminine existe vraiment, et c’est la marque de ce type d’orgasme.

Parfois, lorsque les femmes sont excitées ou stimulées sexuellement, il y a une expulsion d’un liquide, généralement clair, des glandes autour de l’urètre ou de la surface antérieure du vagin pendant ou avant l’orgasme, la libération de ce liquide produits l’orgasme qu’on appel l’orgasme éjacule.

7- Orgasme du mamelon

Vous savez que vos seins et vos mamelons sont des zones érogènes majeures ? Vos mamelons réagissent particulièrement au toucher et aux caresses, car ils sont chargés de terminaisons nerveuses et d’une peau super sensible. C’est pourquoi, la plupart des femmes peuvent vraiment éprouver un grand O simplement en se faisant caresser ou lécher les mamelons.

Avec suffisamment de baisers, de succions et de caresses, une femme peut simplement avoir un orgasme sans forcément enlever sa ceinture, parce que ses gestes stimulants peut facilement envoyer de l’électricité vers votre clitoris.

8- Coregasm ou orgasme d’exercice physique

Atteindre l’apogée tout en étant engagé dans une séance d’entraînement difficile peut sembler un peu étrange. Mais les orgasmes induits par l’entraînement, ou coregasmes, sont réels. Une étude de l’Université de l’Indiana a révélé que 370 des 530 femmes interrogées avaient éprouvé un orgasme ou un plaisir sexuel en s’entraînant, généralement à partir d’exercices basés sur le tronc.

9- Orgasme de sommeil

Nous avons déjà fait des rêves érotiques, et, certaines femmes peuvent avoir un orgasme pendant un rêve érotique en dormant. Selon une étude, 37% des femmes ont eu l’un de ces orgasmes de sommeil à l’âge de 45 ans, mais il est difficile de savoir à quel point ils sont vraiment courants.

Les orgasmes de sommeil commencent généralement par un rêve érotique, ce qui provoque une augmentation du flux sanguin vers les organes génitaux ainsi qu’une relaxation majeure, ce qui permet en quelque sorte au corps d’atteindre l’orgasme alors qu’une femme n’est même pas réveillée.

10- Orgasmes multiples

Avec de plus en plus de simulation, les femmes peuvent avoir plusieurs orgasmes, car, contrairement aux hommes, les femmes ne connaissent pas de période réfractaire après l’apogée qui nécessite un certain temps d’arrêt avant de se préparer pour le deuxième tour.

Pour vous poussez (femmes) à atteindre un deuxième orgasme simultanément, continuez à contracter vos muscles pelviens par vous-même (en le serrant et en le relâchant comme vous le feriez si vous reteniez votre jet d’urine).

La pratique maintient le flux sanguin élevé, ce qui augmente la sensibilité et rend l’orgasme numéro 2 plus facile à atteindre. Si vous ne redescendez pas jusqu’à l’état de pré-excitation, vous pouvez progresser plus rapidement vers un autre orgasme.

Pour finir…

Quoi de plus relaxant qu’un bon plaisir sexuel après le boulot. Pour profiter pleinement de vos envies, vous savez déjà quelle partie du corps touchée pour monter la température de votre partenaire, et, par la même occasion, vous lâcher maxivement.

Si vous avez aimé, n’hésitez pas à partager pour les autres, et surtout n’hésitez pas à nous laisser un J’aime sur Facebook.

2 Commentaires

Laisser un commentaire
  1. Hi there, just became alert too your blog through Google, and found
    that it’s really informative. I am going to watch out for brussels.

    I will bee grateful if you continue this in future. Maany
    people will be benefited from your writing. Cheers!

  2. It’s in fact very complicated in this full of activity life to listten news on TV, therefore I simply use web for that reason, and obtain the most up-to-date news.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 faits incroyables sur les aliments que nous mangeons (Liste 1)

9 signes que ce n’est pas le rhume, mais une maladie plus grave